Administration du site

ANTITUBE

Cette section est utilisée par les administrateurs du site seulement. Vous devez posséder un nom d'usager ainsi qu'un mot de passe pour y accéder.

Panorama des cinémas du présent 3

Sept programmes de films contemporains du 18 janvier au 15 mars 2014

Le diffuseur d’événements cinéma et vidéo Antitube est heureux de présenter avec le soutien du Ministère de la Culture et Communications la troisième édition de son programme Panorama des cinémas du présent, qui propose une vue d’ensemble de la production cinématographique mondiale des dernières années. En mettant l’emphase sur des œuvres novatrices, Panorama réfléchira encore cette année aux possibles voies de réponse à cette question obsédante : de quoi est fait le cinéma d’aujourd’hui? Tirant avantage d’une simplification des moyens de production cinématographique qui s’accélère de façon exponentielle d’année en année, les cinéastes contemporains, actualisant par leur travail une « ontologie de l’image en mouvement », interrogent l’authenticité de ce que la caméra capte, enregistre, concrétise. Une tension avec la mémoire apparaît alors, provoquée par des images dont la véracité n’est jamais acquise.

À l’avant-garde, pertinents, souvent inédits à Québec, les films de Panorama des cinémas du présent 3 vous permettront de découvrir ce qui aujourd'hui fait époque.

Programme de l'événement

1. Samedi le 18 janvier 2014 - 15h | Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation
Le météore

Le météore

François Delisle, 2013, Québec, HD, 85 min, VOF

Pierre, la quarantaine, purge une peine de quatorze ans d'emprisonnement. Sa mère, qui a presque quatre-vingts, lui rend visite chaque semaine. Suzanne, la dernière femme de Pierre, tente de refaire sa vie depuis le jugement. Chacun des personnages nous raconte sans secret, cette période de leur existence qui semble suspendue dans le temps, accrochée par ce lien fragile entre la vie du « dedans » et celle du « dehors ». Des destins liés par un crime, la culpabilité et la solitude, comme des naufragés de l'amour et du désir, qui se meurent de sortir la tête hors de l'eau pour respirer la vie.

En présence du réalisateur

Un film de chasse de filles

Un film de chasse de filles

Julie Lambert, 2014, Québec, DATA, 2 min, VOF

Une séquence inédite, non montée de ce documentaire en peaufinement, qui aurait pu devenir un court métrage.

En présence de la réalisatrice

2. Samedi le 25 janvier 2014 - 15h | Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation
Élégie de la traversée

Élégie de la traversée

Alexandre Sokurov, 2001, France, BETACAM SP, 48 min, VOF

« Des gens ont jadis vécu ici. Je les connaissais. Je crois avoir vécu avec eux, aussi. Lorsque quelqu'un mourrait, on pleurait. Nous avions peur de devenir peu de gens. Puis nous avons commencé à déplacer nos maisons près de la route. Tout le monde l'a fait. Nous voulions tous vivre auprès l'un de l'autre. Personne ne voulait vivre à part. Mais je ne me souviens pas si ça nous a aidé. »

- Alexander Sokurov

Disneyland, mon vieux pays natal

Disneyland, mon vieux pays natal

Arnaud des Pallières, 2001, France, DATA, 46 min, VOF

« Disneyland existe, les enfants aussi sans doute. Les enfants ne sont pas difficiles : leur rêve c'est d'être n'importe qui, de vivre n'importe comment, d'aller n'importe où, et ils le font.

C'est ça la vie des enfants : ils ne décident pas, ils ne décident rien. La vie n'est que ce qu'elle est, rien d'autre, et ils le savent. Les enfants aiment la vie, tout le monde sait ça, mais rien ne les oblige à aimer la vie qu'ils ont. »

- Arnaud des Pallières

3. Samedi le 8 février - 15h | Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation
Francine

Francine

Brian M. Cassidy et Melanie Shatzky, 2012, États-Unis/Canada, HD, 75 min, VOA avec S.-T. FRA.

Après avoir purgé une peine de prison, Francine s'installe dans une petite ville du nord des États-Unis. Elle essaye de se réinsérer tant bien que mal dans la société en occupant plusieurs emplois précaires. Mais cette sécurité apparente est aussi fragile que les liens qu'elles tentent de nouer avec les habitants de sa commune. Ne parvenant pas à entretenir des relations humaines durables, elle cherche alors du réconfort auprès des animaux.

Maria

Maria

Claudiu Mitcu, 2013, Roumanie, DATA, 18 min, VOR avec S.-T. FRA.

Maria est une femme âgée, mourante dans son lit. Autour d'elle d'autres femmes à l'écoute de son dernier souffle. Elles parlent, évoquent le passé de Maria, tandis que la vie continue tout autour. Maria met en lumière les forces les plus vivaces de l'existence.

Première nord-américaine

4. Samedi le 15 février - 15h | Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation
Same Same (mais différent) - Lieux de la mémoire thaïlandaise

Same Same (mais différent) - Lieux de la mémoire thaïlandaise

Durée total : environ 90 min

De longs séjours en Thaïlande permettent de sentir la profondeur de sa culture, imprégnée par la tradition et la force de la mémoire. Cette clé de voûte d'une nation, les cinéastes contemporains n'y voient pas un emprisonnement, mais un univers riche, fluide, et ouvert sur le présent. Apichatpong Weerasethakul est l'artiste phare de cette nouvelle vague thaïlandaise, à la fois critique de la société et défricheur des mouvements du désir. Pour cette programmation spéciale, Antitube s'est adressé à Apichatpong Weerasethakul, ce cinéaste hors normes, récipiendaire de la Palme d'or en 2010. Au fil d'échanges autour du nouveau cinéma thaïlandais, de ses artisans, une sélection forte et surprenante de courts métrages s'y dessina. Un périple sur la mémoire comme culture du réel.

Thirdworld (Goh Gayasit) - Apichatpong Weerasethakul, 1997, Thaïlande/États-Unis, DATA, 16 min, VO avec S.-T. ANGL.

Ghosts in the Classroom - Ukirt Sa-Nguanhai, 2012, Thaïlande, DATA, 2 min, SD

Bangkok in the Evening - Sompot Chidgasornpongse, 2005, Thaïlande, DATA, 16 min, SD

Her Private London - Sawit Prasertphan, 2010, Thaïlande, DATA, 35 min, VO avec S.-T. ANGL.

A Ripe Volcano - Taiki Sakpisit's, 2011, Thaïlande, DATA, 15 min, SD

The Anthem - Apichatpong Weerasethakul, 2006, Thaïlande/Royaume-Uni, DATA, 5 min, VO avec S.-T. ANGL.

5. Samedi le 22 février - 15h | Auditorium Roland-Arpin du Musée de la civilisation |
Il était une fois en Anatolie

Il était une fois en Anatolie

Nuri Bulge Ceylan, 2011, Turquie/Bosnie-Herzégovine, DATA, 150 min, VO avec S.-T. FRA.

La vie dans une petite ville s'apparente à un voyage au milieu des steppes : l'impression que quelque chose « de nouveau et de différent » va surgir derrière chaque colline, mais toujours les mêmes routes monotones, effilées, qui disparaissent ou persistent, infailliblement similaires.

Grand prix du Festival de Cannes 2011

6. Samedi le 1er mars - 13h | Studio P
À l'Ouest des rails

À l'Ouest des rails

Wang Bing, 2003, Chine, DVD , 551 min, VO avec S.T. FRA

Rares sont les expériences cinémas qui fondent la durée, sculptent le temps, la présence de l'écran et du corps... 9 heures de temps... À l'ouest des Rails, dans la Chine profonde, dans un gigantesque complexe industriel né au temps de l'occupation japonaise. Wang Bing a magnifiquement filmé l'agonie lente des usines et des hommes dans l'effondrement final d'un système en ruine.

L'expérience est fractionnée en 3 parties pouvant être vécues indépendamment, chacune étant un point de vue distinct sur la traversée. Rouille (4h), Vestiges (2h56) et Rails (2h15).

Dans le cadre du Mois Multi 15. Entrée libre

Rouille (4h) : 13h
Vestiges (2h56) : 18h
Rails (2h15) : 21h 

7. Samedi le 15 mars - 22h | Le Cercle Lab vivant
Ces gestes qui disparaissent

Ces gestes qui disparaissent

Durée totale : environ 85 min

Le passage du temps semble rendre désuet des pratiques artistiques riches et exploratoires aux expertises de plus en plus difficiles à transmettre. Il y a une disparition évidente des savoirs expérimentaux et usuels d'un autre temps. Dégagés de la nostalgie mais empreints d'un besoin de redécouvrir d'où l'on vient, des artistes prennent le pari de la mise en abîme, de la mise en jeu du médium par le médium. Mise en scène de l'art par l'art et vidéarchéologie ? Retour sur un corpus d'œuvres vidéographiques uniques aux liens serrés malgré le temps qui les sépare.

Une programmation de Christian Lapointe
dans le cadre de Vidéographe 
 1

Filmstripe - John Blouin, 2012, Québec, DATA, 18min, VOA 

Alice - Brian Hunter, 2006, Québec, DATA, 3 min, VOA 

Le mode Delia - Kara Blake, 2009, Québec, DATA, 25 min, VOA

Liberté de parole - Steven Woloshen, 2012, Québec, DATA, 30 sec, SD

The Rosetta Stone - Steven Woloshen, 2010, Québec, DATA, 5min, SD 

The Homestead Act - Steven Woloshen, 2009, Québec, DATA, 8 min, SD 

Western Sunburn - Karl Lemieux, 2007, Québec, DATA, 10 min, SD

Mouvement de lumière - Karl Lemieux, 2004, Québec, DATA, 8 min, SD

Postface - Frédéric Moffet, 2011, Québec/États-Unis, DATA, 7 min, VOA

Le programme sera précédé du court métrage d'animation Tommy du jeune cinéaste de Québec Éloi G. Thibault.

Événements à venir

Antitube à la 16e édition de Vitesse Lumière - Le dimanche 18 juin 2017 dès 19h au Cercle - Lab vivant

Coordonnées

Bureaux d'Antitube
640, côte d'Abraham, Québec (Québec)
Canada G1R 1A1
Téléphone : (418) 524-2113
Télécopieur : (418) 524-2176
communication@antitube.ca

Visitez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Réservations et informations

ADMISSION GÉNÉRALE
7 $ - 5 $ (membres d’Antitube et étudiant-e-s avec carte, amis du Musée pour les projections à l'auditorium Rolland-Arpin). Entrée libre pour À l'Ouest des rails au Studio P

Musée de la civilisation - 85, rue Dalhousie

Studio P - 280, rue Saint-Joseph Est

Complexe Le Cercle - 288 et 226 1/2, rue Saint-Joseph Est

Information : 418 524-2113

Antitube remercie ses membres ainsi que :

Le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, l'Entente de développement culturel MCC-Ville de Québec, la SODEC, le Mois Multi 15, les Musées de la civilisation de Québec, le Studio P et le complexe Le Cercle.